top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEglise Gnostique Apostolique

L'Église Gnostique n'interdit pas les francs-maçons !





Fondée en 1890 à Paris, notre Église Gnostique Catholique et Apostolique a longtemps été connue comme "l’Église des Initiés" parce qu'elle accueillait les francs-maçons et les initiés d'autres ordres afin de recevoir les sacrements alors que d'autres églises, notamment l'Église de Rome les condamnaient et les refusaient.


Pendant la seconde guerre mondiale, nos Maîtres Passés se réunissaient à Paris clandestinement sous le nez de l'armée allemande et des collaborateurs de Vichy qui cherchaient à persécuter et à faire fermer les sociétés secrètes, ainsi qu'à en arrêter les initiés. Ils s'attaquèrent d'abord aux ordres maçonniques, puis aux organisations spiritualistes et paramaçonniques. Certains employeurs privés catholiques militants et antimaçons notoires ont même dénoncé leurs employés. Tout comme au Moyen-Âge, l'"hérésie" spirituelle était attaquée, ainsi que son animateur séculier, l'occultisme. En 1944, notre patriarche, Constant Chevillon, a été assassiné à la mitrailleuse après avoir été enlevé par des collaborateurs de la milice, aux ordres de la Gestapo.


Compte tenu de cette persécution historique, nous condamnons avec la plus grande fermeté l'interdiction rappelée récemment faite par le Vatican aux catholiques de devenir francs-maçons et la déclaration extrêmement dangereuse selon laquelle les catholiques "qui font partie d'associations maçonniques sont en état de péché grave".


L'Église gnostique continue d'offrir librement les sacrements à tous les hommes et à toutes les femmes, sans distinction de nationalité, de race, de langue, de sexe, d'orientation sexuelle ou d'affiliation fraternelle.




101 vues2 commentaires
Post: Blog2_Post
bottom of page