Rechercher
  • Eglise Gnostique Apostolique

29 août : décollation de Saint Jean-Baptiste

L’Église Gnostique commémore la décollation de Saint Jean-Baptiste.



L'Apparition, Gustave Moreau, 1876.


La profondeur du symbolisme de cette commémoration est étonnante. Au-delà des débats historiques, pour l'Eglise Gnostique, St-Jean Baptiste représente symboliquement le lien vivant entre le gnosticisme et les enseignements ésotériques juifs-esséniens. Il est également considéré comme le principal maître de Jésus dans les Mystères Sacrés et comme le facilitateur de sa Grande Initiation à l'Esprit lorsque Jésus est devenu le Christ. L'Église Gnostique moderne s'est donc appelée à juste titre Johannite en mettant l'accent sur ce lien pré-chrétien avec l'ancien passé ésotérique. Sa tête est donc le symbole du passage de la Sagesse et de la Lumière de la Gnose à travers la Chaîne d'Union Initatique et rappelle fortement que les Mystères Gnostiques existent depuis des temps immémoriaux et ne sont pas la propriété unique du mouvement chrétien. Son importance centrale pour le gnosticisme se manifeste par le fait que la dernière ancienne religion gnostique vivante, les Mandéens, le considèrent comme leur plus important prophète. On nous rappelle également que Saint-Jean était le patron des Templiers (avec la Vierge Marie) et qu'ils vénéraient une "Tête de Sagesse".


La tête est associée à l'Esprit depuis des milliers d'années. Ésotériquement, elle était un symbole du Soleil et de la Lumière, comme le dit le dicton "il y a du feu dans l'esprit". Comme la fête de Saint Jean-Baptiste (24 juin) est proche du Solstice d'été, il est une représentation appropriée de la plénitude du passé prophétique, mais aussi de l'ancienne loi qui perd de sa force. À mesure qu'il diminue, le Nouveau Roi, l'Esprit Christique vivifiant, le remplace. Le fait de couper la tête d'une figure solaire au moment de la moisson (le 29 août) est un symbole puissant de ce changement de paradigme spirituel.


Mais Jean-Baptiste est aussi, fondamentalement, un martyr gnostique essénien et une victime d'un État opposé à un ordre social plus libre et plus juste. Un État qui préfère tuer ses prophètes plutôt que de les écouter. Comme le dit la collecte d'aujourd'hui : "Heureux ceux qui ont été persécutés dans leur cœur, ceux qui ont connu le Père dans la vérité".


Prions donc, comme une seule Communauté Gnostique, pour que la Justice éternelle du Seigneur soit entendue par toutes les personnes haut placées avec ouverture et tolérance, et que sa Lumière brille éternellement sur nous et en nous comme un Soleil invincible. Amen.


"Depuis Adam jusqu'à Jean Baptiste, il n'y a parmi ceux qui sont nés de femmes personne de plus haut rang que Jean Baptiste, afin que ses yeux ne soient pas brisés. Mais j'ai dit que celui d'entre vous qui deviendra comme un petit enfant connaîtra le royaume et il deviendra plus haut que Jean. Jésus a dit : Heureux ceux qui ont été persécutés dans leur cœur ; ce sont ceux qui ont connu le Père en Vérité. " (Extrait de l'Évangile selon Saint Thomas).




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout